Comment choisir le drop de running ?

Êtes-vous submergé par la quantité d’informations disponibles sur ce qui fait une bonne chaussure de course ? Peut-être avez-vous vu ou entendu parler des chaussures à bouts maintenant quelque peu infâmes qui ressemblent un peu à quelque chose d’un film de science-fiction, ou du moins plus à quelque chose que vous ne porteriez que pendant la plongée en apnée. Depuis que les chaussures à bouts sont apparues sur le marché, il y a eu de nombreux arguments pour et contre les chaussures minimalistes avec très peu de résultats concluants.

Le drop, c’est quoi ?

Aujourd’hui, on entend souvent parler du drop. Il est préférable de connaitre le drop si vous souhaitez vous lancer dans le domaine de la course ou autre. En deux mots, le drop est un mot qui indique la différence de la hauteur se trouvant sir l’arrière et à l’avant de la chaussure. Pour vous aider à mieux comprendre le drop, sachez qu’une chaussure avec des talons hauts possède un drop élevé. Par contre, une tong a un drop nul. Le mot drop a fait son apparition depuis quelques années. Pourtant, c’est l’un des éléments incontournables que l’on ne doit pas prendre à la légère. Aujourd’hui, le drop devient un critère d’achat pour les acheteurs. Ce qui est tout à fait logique, étant donné que le drop assure le confort des usagers de la chaussure.

Quel est l’impact du drop sur la personne ?

Le drop est l’un des points à ne pas considérer lors du choix de la paire de chaussures. Ce point doit être déterminé pour le confort de l’utilisateur. En effet, la différence entre l’avant et l’arrière de votre chaussure a un impact sur votre corps ainsi que votre foulée. Si vous vous tournez vers un drop un peu faible, vous pouvez facilement voir que les mollets et les tendons d’Achille sont étirés. Raison pour laquelle quand vous souhaitez changer votre chaussure, il est très important de le faire de manière progressive. De cette manière, vous n’allez pas sentir le changement brusque de la paire de chaussure. Cependant, il est bon de noter que les drops n’ont aucun effet sur les blessures en course à pied.

De manière générale, mieux vaut opter pour une chaussure de running qui a un drop de 10 mm. En deux mots, c’est la valeur qui vous permet de profiter d’un confort optimal durant son utilisation. Et bien évidemment, il est toujours important de miser sur la haute qualité.